22/02/2013

Space Pangee Infinity



  Months ago, I helped a small team for a web game called "Space Pangée Infinity". They gave me artworks and I had to create high-poly models from these for a future cinematic.
 I only had to model, texture and rig, the animation would have taken me too much time and I still had to find a job (which I still don't have). So there was around fifteen models to create and rig (there was really few textures needed)which represented a quite big amount of work. The rig was really poorly made and I probably could have done better if I wasn't in a hurry but you can't be always at your best when you work for free.
 The rendered result wasn't really good and I tested the other render engine from Blender (Cycles) but it would have taken too much time for the rendering of a video so they decided to keep the following rendering.

 Anyway here's this happy family and the tests I made with the other render engine (everything else is in the gallery).













  Il y a des mois de cela, j'ai aidé une petite équipe pour un jeu web appelé "Space Pangée Infinity". Je me suis basé sur les artworks qu'ils m'ont fourni pour modéliser des personnages high-poly destinés à la vidéo cinématique d'introduction de leur jeu. 
 Je me suis seulement occupé de la modélisation, du texturing et du rigging des modèles, l'animation aurait pris trop de temps comme j'étais toujours à la recherche d'un emploi (et c'est encore d'actualité). Il y avait environ quinze personnages à modéliser et rendre animable (il y avait très peu de textures à produire) ce qui représentait en fin de compte une sacrée charge de travail.
 L'armature (rig) est d'une conception franchement mauvaise et j'aurais probablement pu faire mieux si je n'avais pas été dans l'urgence mais on ne peut pas toujours faire de notre mieux quand on travaille bénévolement.
 Le rendu final n'était pas vraiment satisfaisant et j'ai testé le moteur de rendu le plus récent de Blender (Cycles) mais il aurait nécessité trop de temps de calcul dans le cadre d'une vidéo, alors il a été décidé de s'en tenir au premier résultat.

 Vous pouvez voir ci-dessus la joyeuse famille et les deux tests opérés avec le second moteur de rendu (tout le reste de mon travail est visible dans la section Gallery).



08/02/2013

The end of the story / La fin de l'histoire

  Final "chapter" of that story you may start to think very boring.

 I started from nothing, without learning from tutorial or anything, I wanted to succeed on my own. The aim : create a low-poly character of 10,000 polygons which could show to everyone that I could become a professional in 3D modeling.

 Of course, it was incredibly hard, I thought many times that my brain was certainly bleeding inside my head. It took me a whole year to finish that "thing". At the end I was totally exhausted and a little bit depressed. First of all, I've been mistaken with the polycount, I didn't get that it was actually 10,000 triangles and not polygons (I ended with around 18,800 triangles if I remember well). My rigging and animation were really bad, my PC was to slow and the video being encoded with it was laggy. And of course, I did the "music" too, if only I could call it "music", I think it's more some kind of torture for the ears but I wanted to do everything on my own.

 I won't write a long story, the video will just resume well, I still made a little picture as a summary of all the production. For your sake, I would advice to turn the sound off.




  Dernier "chapitre" de cette histoire que vous commencez sans doute à trouver ennuyeuse à souhait.

 Je suis parti de rien, sans même prendre la peine d'apprendre par le biais de tutoriels, je voulais réussir par mes propres moyens. Le but : créer un personnage constitué de 10,000 polygones que je pourrais montrer à tout le monde pour prouver que j'avais l'étoffe d'un professionnel de la 3D.

 Bien sûr, ce fut incroyablement difficile, je me dis plusieurs fois que mon cerveau était en train de saigner dans ma boîte crânienne. Il me fallut une année entière pour finir cette "monstruosité". A la fin, j'étais complètement épuisé et un brin déprimé. Premièrement, je m'étais trompé dans le décompte de polygones, je n'avais pas saisi à l'époque qu'il s'agissait de 10,000 triangles et non pas de polygones (je finis avec environ 18,800 triangles si ma mémoire est bonne). Ensuite, mon armature mobile et l'animation exploitée à partir d'elle n'étaient vraiment pas convaincantes, mon PC était trop lent et la vidéo qu'il avait encodée manquait de ce fait de fluidité. Et bien entendu, j'avais aussi conçu la "musique", si l'on peut parler de musique, je pense avec du recul qu'il s'agit principalement d'une torture destinée aux oreilles sensibles, mais je voulais tout faire moi-même.

 Je n'écrirai pas une longue histoire cette fois, la vidéo résumera bien mon travail, j'ai malgré tout conçu une petite image qui survole un peu toute la production. Pour votre salut, je vous conseillerais de couper le son de la vidéo.

The story continues / La suite de l'histoire




   (I think it's less boring if I cut the story in multiple posts, so you can read what you want more easily without having to follow the whole thing).

 So I started enjoying 3D in its simplest way : sculpting like a child with mud. Everything I did was quite awful but I wasn't looking for a masterpiece.
(I'll put the pictures of what I'm talking about at the end of the english part so it will be at the beginning of the french part, for a better comprehension for everyone).

 So nothing was really good and I started to get tired of doing faces all the time, some really bad, some just bad. So one day I tried to model a body of a werewolf (hey I'm french !), I won't show the basemesh to avoid some heart attack from some lost graphist that could read this post, and sculpted it. The result wasn't encouraging at all so I gave up the whole body sculpt for a while. I don't know what decided me to try to fix that horrible mesh I modeled months ago but I did. The basemesh was a little bit better but still with an unusable topology, I sculpted it though.

 I think it was some kind of revelation. Everybody can laugh at my lack of skills but I impressed myself for the first (and only) time. I moved from the despaired case to the "you might be some kind of bad graphist one day" case. After that, I wanted to learn, not just stay with poor sculpting skills but understand the basis of modeling, topology, texturing (well, hum ... still working on that), rigging, animation and everything. For the one who never tried 3D, let's just say that it was some kind of cerebral suicide ...












  (Je pense que cela sera moins pénible si je découpe l'histoire en plusieurs parties, ainsi vous pourrez lire à votre convenance les passages qui vous intéressent sans avoir à parcourir l'intégralité de ce long et ennuyeux discours).

 Ainsi, je commençai à m'amuser avec la 3D sous sa forme la plus simple : modeler comme un enfant avec de la boue. Tout ce que je réussissais à produire était assez affreux mais je ne cherchais pas à créer une oeuvre d'art. (Comme vous avez pu vous en rendre compte, j'ai posté les images au dessus, ainsi elles se trouvent entre la version anglaise et la version française pour plus de commodités de lecture pour tous).

 Rien de ce que je faisais n'était terrible et je commençais à fatiguer de ne faire que des sculptures de visages à longueur de temps, certaines étaient vraiment très mauvaises, d'autres étaient juste mauvaises. Un jour j'essayai donc de modéliser un corps de loup-garou basique (je ne montrerai pas le maillage par égard pour la santé cardiaque des rares graphistes qui pourraient malencontreusement tomber sur ce blog), et je le sculptai. Le résultat n'était pas du tout encourageant alors j'abandonnai l'idée de sculpter un corps tout entier pendant un certain temps. Je ne sais pas ce qui me décida à tenter de corriger cet horrible modèle de base que j'avais conçu quelques mois auparavant mais je le fis. La topologie qui en résulta était toujours aussi exécrable mais je le sculptai tout de même à nouveau.

 Je pense que ça a été comme une révélation pour moi. Je sais bien que l'on peut facilement s'amuser de mon grand manque de talent dans cette sculpture mais, pour la première (et dernière) fois, je me suis impressionné moi-même. D'un coup je suis passé du cas désespéré au cas du "tu pourrais éventuellement devenir peut-être un jour un graphiste quelconque". Après cela, j'ai voulu apprendre, et non pas me contenter de mes faibles capacités en sculpture mais bien d'apprendre les bases de la modélisation, la topologie, l'application de textures (hum ... je travaille toujours là dessus), l'application d'une armature mobile, l'animation et tout ce qui peut exister dans ce domaine.
 Pour ceux qui n'ont jamais touché à la 3D, disons simplement que je me suis lancé dans une sorte de suicide cérébral ...



05/02/2013

Welcome to everyone / Bienvenue à tous



Hi everyone,

  It took me a while before I find what to do with this blog.
Blogging is a thing I never understood when it's about speaking about our own life. As this is clearly an aspect that I wish to avoid, I'll try to talk only about my work (well after "that" explanation).
 So, I decided to use that blog as some kind of memoir about my  attempts to become a professional 3D artist. So, this will be a testimony among many that tells if this is possible for an average man or not. I still hope that this will be a success.

 It all began with my fascination for video games as a kid, I was practically born with a keyboard in my hands, I think it impacted everything after that. As every boy in the world thought once, I wanted to be a video game creator even though I had no idea about what this (I mean these) job(s) consisted in.
 As years passed, I became a little bit more rationnal in my choices of future career and started studies in Visual Communication (not sure it means anything in english). I was supposed to learn how to "create" 3D content but I never did and I still don't know why as it was written on the studies brochure that we would learn it.
 I got bored and wasn't pretty good though, I was a really good learner at computer softwares but was unable to understand what they expected from me. Plastic Art is really not my cup of tea, and it was predominant in my courses, a big feeling of wasting my time. So I decided to stop after two years.

 It took me years to be able to enter in a school that teaches computer science (France is really poorly made when it's about changing your mind about your future career). I succeeded in my studies quite easily but I was tired of learning at school and stopped after I got my degree (network administration).

 I wanted to take a year to think about what I wanted to do in my life, even though I had to look for a job, I did a little bit of 3D sculpting (not really convincing). I already tried 3D modeling a few years ago but the results were awful ...

(I apologize for my english in this blog, feel free to correct me in your comments if needed).




Bonjour à tous,

  Il m'a fallu pas mal de temps avant que je décide de ce que j'allai faire de ce blog.
Le principe de raconter sa vie dans un blog est quelque chose qui m'a toujours échappé. Comme c'est un aspect que je veux absolument éviter, j'essaierai de parler uniquement de mes travaux (du moins après "cette" explication).
 J'ai donc pensé me servir de ce blog comme une sorte de mémoire à propos de mes tentatives d'intégrer le milieu professionnel des infographistes 3D. Ainsi, il constituera un témoignage parmi tant d'autres qui montrera si cela est possible ou pas pour un homme ordinaire d'atteindre ce but. J'espère néanmoins que cela se finira par une réussite.

 Tout a commencé avec ma fascination pour les jeux vidéo quand j'étais petit, je suis pratiquement né avec un clavier dans les mains, je pense que c'est ce qui a fait de moi ce que je suis. Comme n'importe quel garçon dans le monde (ou presque) l'a un jour pensé, je voulais devenir un "créateur de jeux vidéo" sans avoir la moindre idée de ce en quoi pouvait consister ce (ou plutôt ces) métier(s).
 Au fil des années je suis devenu un peu plus rationnel dans mes choix de carrière et ai commencé des études en Communication Visuelle. J'étais censé apprendre à "faire" de la 3D mais ça n'a finalement pas été le cas, je ne sais d'ailleurs toujours pas pourquoi étant donné que c'était clairement stipulé sur la brochure de l'école.
 J'en ai eu assez, et de toute façon je n'étais pas très bon. J'apprenais vite dès qu'il s'agissait de logiciels mais je ne comprenais jamais ce que l'on attendait de moi. Les Arts Plastiques ne sont vraiment pas ma tasse de thé et, bien entendu, c'était la matière la plus présente dans mes cours. J'ai eu le sentiment d'avoir perdu mon temps pour rien et ai donc décidé d'arrêter mes études dans ce domaine au bout de la deuxième année.

 Il m'a fallu des années pour réussir à intégrer une école d'informatique (la France est très mal conçue niveau études dès qu'il s'agit de changer de branche). J'ai réussi à obtenir mon diplôme sans grandes difficultés mais je ne supportais plus l'enseignement et n'ai donc pas poursuivi mes études après mon BTS (administration réseau).

 J'ai voulu prendre une année pour penser à ce que je voulais faire de ma vie mais il a fallu chercher un travail. J'ai malgré tout fait quelques sculptures 3D (pas très convaincantes), j'avais aussi essayé la modélisation quelques années auparavant mais les résultats étaient catastrophiques ...

(Le français se trouvera toujours en fin de page pour des raisons de logique d'échelle quant au côté international de l'anglais. Messieurs-Dames les francophones ne me haïssez point :)  ).